En passant par la côte Ouest : de Westport au glacier Fox

Après une grande semaine dans le Nord de l’île du Sud, nous avons entamé notre descente vers le Sud. Déjà début juin, nous avions, choisis de rejoindre dans un premier temps les montagnes du centre de l’île, afin d’éviter de croiser trop rapidement le froid et la neige, qui nous auraient freinés dans nos déplacements et nos visites.

La côte Est est réputée pour être l’endroit le plus humide et pluvieux de Nouvelle-Zélande. Pourtant, nous avons eu beaucoup de chance avec le temps et nous avons pu profiter pleinement de la beauté de ses paysages sous le soleil, en longeant la côte de Westport au Glacier Franz Josef.

La route qui longe le littoral est très sauvage et rassemble falaises calcaires, longues plages, forêt primaire alliant fameuses fougères et palmiers et impressionnant glaciers.

CAPE FOULWIND  

Le cap Foulwind est connu pour abriter une jolie colonie de phoques, qui vivent ici en permanence dans leur milieu naturel. Une petite promenade menant à un belvédère en surplomb, conduit jusqu’à leur territoire préservé où nous avons pu les observer, pendant une bonne heure, nager, jouer et se reposer. Cet arrêt ne nous a vraiment pas déçu, nous permettant de voir pour la première fois une des quelques colonies de phoque de Nouvelle-Zélande.

Processed with VSCO with c1 preset

Sur le sentier, nous sommes tombé nez à nez avec un Weka, aussi appelé poule māori.  Cet oiseau, au bec long et aux grandes pattes, ne vole pas est peut parfois être  confondu avec un Kiwi. Mais ne nous trompons pas, le Waka, peu peureux, vaillant et malin, fréquente régulièrement les aires de campement en quête d’un petit casse-croûte à voler (Attention donc à rien laisser trainer !).

PANCAKE ROCKS

Longeant la côte, nous nous sommes arrêtés à Punakaiki, pour admirer ses falaises (et manger des pancakes !). Surplombant la mer, les Pancake Rocks sont constituées de plusieurs fines couches de calcaire. Un sentier bien aménagé permet d’observer depuis différentes plateformes cette surprenante nature. Le vent, la pluie et puissantes vagues de la mer de Tasman ont sculpté le relief en plus de 33 millions d’année. Les vagues, qui se fracassent à la verticale contre les falaises créent alors des cheminées. Le meilleur moment pour se rendre compte du phénomène et admirer toute la puissance des vagues est à marée haute et par une mer déchaînée (K-way fortement conseillé !).

Processed with VSCO with c1 preset

PUNAKAIKI CAVERN TRACK

A cinq minutes à pied au nord des Pancake Rocks se trouve la grotte Punakaiki. Bonnes chaussures au pied et des lampes frontales, nous nous sommes enfoncés, avec prudence, dans les profondeur de la grotte pour admirer sa voûte haute de deux mètres, facilement accessible et bien indiquée.

Processed with VSCO with c1 preset

GREYMOUTH

Greymouth est la plus grande ville de la côte Ouest. Nous y avons marqué un arrêt le temps d’une nuit pour nous ravitailler. Si cette ville très industrielle n’a rien d’exceptionnelle, elle dispose cependant de Backpackers originales telles que Noahs Ark Backpackers ou encore la très belle et sympathique Global Village Backpackers où nous avons passé la nuit dans notre van.

De plus, la ville abrite, en son centre, la brasserie locale Monteith’s qui produit une grande variété de bières artisanales. Ces diverses bières, vendues dans tout le pays, sont leader sur le marché néo-zélandais. Original, Black, Radler, Pilsner… Monteith’s offre une large gamme de bière délicieuse qui nous ont complètement séduites.  Amateurs de bière, la  Monteith’s et notre GROS coup de cœur !

CHERCHER DE L’OR A ROSS

A quelques kilomètres au sud de Greymouth, se situe Ross, une ancienne ville de chercheur d’or. C’est ici qu’a été trouvée la plus grosse pépite du pays lors de la ruée vers l’or à la fin du 19 ème siècle (pépite de 2,8 kilos !). Ni une, ni deux, disposant de deux assiettes creuses, nous nous sommes prêté au jeu et nous avons tenté notre chance sur les bords de la rivière !

Après avoir joué aux apprentis chercheurs sans grand succès, nous avons rencontré un vrai chercheur d’or qui nous a expliqué comment et avec quels outils trouvé de petites pépites. Nous avons ainsi eu la chance de pouvoir palper quelques fines particules d’or, faisant de son propriétaire un homme heureux.

OKARITO

Désireux de passer quelques jours près des glaciers, nous avons choisi de camper deux nuits à Okarito. Ce petit village est un havre de paix pour ses quelques 30 habitants, qui vivent entourés par une lagune et une forêt humide luxuriante, au-dessus de laquelle s’élèvent les hauts sommets des Alpes du Sud.

De nombreuses espèces d’oiseaux ont élus domicile à Okarito, comme l’animal endémique et emblématique de la Nouvelle-Zélande : le kiwi. A la tombée de la nuit, heure à laquelle il sort pour se nourrir, nous sommes partis à sa recherche. Mais le kiwi est un oiseau très peureux et rares sont ceux qui la chance d’en croiser dans son milieu naturel… Nous avons été quelque peu déçus de ne pas voir ce fameux oiseau de nos yeux. Mais la Nouvelle-Zélande regorge de tellement d’animaux vivant encore  à l’état sauvages que notre déception, n’aura été que de courte durée.

LE GLACIER FRANZ JOSEF

Le glacier Franz Josef est atypique parce qu’il est l’un des glaciers les plus accessibles du monde. En effet, il a pour particularité de descendre à moins de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer de Tasman et de n’être qu’à seulement quelques kilomètres de la côte. Nul besoin donc d’être un randonneur confirmé et de déplacer des montagnes pour admirer sa beauté. Bien que le glacier ait aujourd’hui beaucoup reculé, il n’en reste pas moins impressionnant. La fonte du glacier alimente les rivières qui s’écoulent sur les sols rocheux de la moraine et les forêts tropicales de la région. Avec le glacier Fox, Franz Josef est la principale attraction touristique du parc national Westland Tai Poutini. Ces deux glaciers peuvent être approchés librement à pied.

Nous nous sommes garés en début de matinée au Franz Josef Car park pour randonner sur la Franz Josef Valley Walk. Cette balade facile, de seulement 1h30 aller-retour, nous a permis de déambuler au milieu d’un paysage fascinant oscillant entre vallée glacière et forêt dense. Au bout du chemin, la formation d’un grand mur de glace à l’extrémité aval du glacier est subjuguant. On se sent vraiment petit et impuissant face à une telle immensité de glace. Malgré un tel panorama, nous avons été déçus de ne pas avoir pu approcher davantage le glacier par nous même et de ne pas pouvoir le surplomber depuis des sommets environnants. Bien que quelques randonnées soient proposées par le DOC, aucune de permet de marcher sur le glacier sans guide… ou sans hélicoptère. La sécurité avant tout !

LE LAC MATHESON

Le petit village de Franz Josef dispose d’un i-site moderne et spacieux et propose de nombreuses randonnées entre les glaciers de la région. Compte tenu du temps qu’il nous restait, l’i-site nous a orienté vers la visite du Lac Matheson. Connu pour son effet miroir, adoré des photographes, nombreux sont ceux qui viennent ici pour prendre la photographie parfaite du mont Cook enneigé reflété dans ses eaux stagnantes. Une promenade facile, de 1h30 autour du lac passant par une forêt de rimu nous a semblée quelque peu ennuyeuse. Cependant, la jolie piste, menant jusqu’à un ponton qui s’avance sur le lac, permet de contempler son très bel effet miroir et nous a offert un dernier panorama époustouflant de la côte Est et de ses glaciers.

De retour sur la route, attirés par les paysages rocailleux empruntés par le fameux Tranzalpine, nous avons préféré rebrousser chemin pour atteindre le versant Est des Alpes et rejoindre le Mont Cook et la région des lacs près de Wanaka et Queenstown.

Prochaine étape; les Alpes du Sud en remontant par la route de l’Arthur’s Pass.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.