Australie

Après 3 mois en Nouvelle-Zélande et 6 mois en Nouvelle-Calédonie, nous ne pouvions pas rejoindre la France sans explorer d’avantage la région du Pacifique et plus précisément l’Australie. Ce pays, qui de prime abord ne nous attirait pas tant que ça, bercés par les clichés, du surfeur blond sur sa plage, des immensités de désert orange, de Némo, des kangourous et l’opéra de Sydney aux allures de bateau, a tout de même su nous surprendre et nous enchanter.

Condensé extraordinaire de paysages variés entre mer, forêts et désert, allié à une faune et une flore endémique riche, ainsi qu’une culture du vin et de la gastronomie, ce pays (excepté son manque de hautes montagnes, oui on est un brin chauvin) avait vraisemblablement tout pour nous plaire.

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

3 MOIS DE ROAD TRIP EN VAN EN AUSTRALIE

Comme en Nouvelle-Zélande, 3 mois, c’est le temps maximum que nous pouvions passer sur le territoire, avec un simple visa touristique. S’il avait été aisé de faire le tour de la Nouvelle-Zélande grande seulement de 268 021 km², dans ce laps de temps, il aura été bien plus complexe de sélectionner un itinéraire pour découvrir au maximum l’Australie, grande comme 11 fois la France !

Nous avons pour ce périple choisi d’acheter un van aménagé. Ce choix, bien que risqué sur une période courte, nous a tout de même semblé (encore une fois) être la meilleure alternative pour se loger gratuitement et se déplacer à moindre coût en étant au plus près de la nature.

Si beaucoup de PVTistes explorent l’île-continent commodément sur 1 ou 2 ans, beaucoup de touristes et backpackers préfèrent la parcourir en réalisant plusieurs vols internes pour pouvoir voir au maximum chaque recoin du pays. Dans notre cas, ces 3 mois nous ont semblé affreusement court, tant les kilomètres à parcourir entre les différents lieux sont long et tant nous avons été émerveillés par ce pays d’une beauté que l’on ne soupçonnait pas.

Processed with VSCO with c1 preset

Arrivés en Décembre 2017, et aux vues de la saison d’été naissante, nous avons choisi de débuter notre périple dans la région la plus méridionale du pays au climat frais et mitigé et de profiter de ce temps clément pour apprécier la Great Ocean Road, qui perd un peu de son charme, selon nous, par temps gris et froid. Nous avons ainsi parcouru près de 15 000 kilomètres, réalisant une grande boucle, dans l’Est Australien, au départ de Sydney. Voyager en van nous a permis d’être plus libres de nos déplacements, sans pour autant nous éloigner des points touristiques traditionnels qui sont pour la plupart immanquables.

CÔTÉ PAYSAGE & CLIMAT

Le climat de l’Australie, contrairement à l’image que l’on s’en fait d’un pays chaud et aride, est très varié. Tempéré au sud, désertique au centre et tropical humide au nord, il est donc conseillé de bien choisir son itinéraire en fonction de la saison pour éviter le froid de l’hiver de Juin à Aout au sud et les pluies tropicales du nord, de Décembre à Mars.

Grande barrière de corail, plages immenses, multitude d’îles à explorer, terre rouge désertique, fonds marins protégés, faune sauvage unique et endémique, flore luxuriante, forêts primaires, culture aborigène, mégapoles effervescentes, l’Australie nous a éblouie et captivée par ses paysages de carte postale, son style de vie et sa faune si attendrissante. 

UN PEU D’HISTOIRE

L’Australie est un pays de 7 686 850 km², constitué d’une masse continentale à part entière et de près de 8 222 îles, situé dans l’océan Pacifique à quelques 15 159 kilomètres de la France. Ce territoire relève de la souveraineté anglaise depuis 1788, date à laquelle la première flotte européenne est arrivée à Sydney.

Ici, les inégalités entre les australiens, issus des premiers colons britanniques et le peule aborigènes, premiers hommes à avoir occupés le continent sont toujours très marquées et dramatiques. Le destin tragique du peuple aborigène est encore très récent, avec en 1970 l’enlèvement de près de 100000 enfants, arrachés de force à leur famille et à leur terre, pour être éduqués « à l’européenne ». Ce passé douloureux a mis en marge de la société ce peuple à l’origine nomade, inadapté à un mode de vie sédentaire. Aujourd’hui peu visibles ou voir très mal vus par les australiens blancs, puisque vivant en périphérie des villes, sujets à l’alcoolisme, la violence, la délinquance, et le chômage…, les aborigènes ont pourtant beaucoup à apporter et à apprendre à nos sociétés modernes et tentent de retrouver peu à peu des titres de propriété pour pouvoir vivre en communautés.

NOTRE PARCOURS

Du fait de sa grande superficie et de ses grands espaces vierges, l’Australie se prête parfaitement au road trip et au camping, passe-temps favoris des Australiens, qui sont extrêmement bien équipés. Si les côtes du pays sont les plus peuplées, riche de leurs villes animées, de leurs plages somptueuses et immenses, l’arrière-pays, autrement dit l’Outback, nous a quant à lui enchanté par ses grands espaces forestiers et ses parcs nationaux, paisibles et si sauvages.

Ne pouvant pas parcourir le pays entier en seulement 3 mois, nous avons jeté notre dévolu (pour une première fois sur le territoire) sur l’Est Australien, plus peuplé et regroupant à lui seul le plus de lieux touristiques connus.

Voici un aperçu du parcours que nous avons réalisé, avec comme point de départ Melbourne durant 5 jours, Canberra et ses environs pour les fêtes de fin d’années, une dizaine de jours, puis Sydney, 8 jours, avant notre grande boucle en passant par le centre.

ITINERAIRE

Notre voyage s’est agréablement déroulé et ces 3 mois de road trip nous ont semblé bien trop court, tant le pays est immense. Nous sommes partis de décembre à mars et nous avons pu apprécier la chaleur agréable de l’été, avec des températures allant de 20 à 45 degrés, en fonction de la région et très peu de pluie.

NOTRE AVIS

Ce pays est incroyablement riche tant ses paysages et sa faune sont d’une variété inouïe et incomparable. L’Australie a été pour nous une très belle découverte, que nous aurions pris plaisir à explorer davantage. Il faut bien avouer que la morosité de ses longues routes ont pris beaucoup de place dans notre voyage, laissant alors peu de temps pour profiter de certaines activités et pour nous poser réellement lorsque qu’un endroit nous plaisait vraiment. Néanmoins, malgré cette course contre la montre incessante, nous avons eu un bel aperçu de l’Est Australien, de sa qualité de vie et sa population accueillante, détendue et très sympathique, qui nous a entièrement charmée.

Découvrez notre aventure au pays de Némo, des kangourous, du surf, de Crocodile Dundee, du barbecue, des araignées et du didgeridoo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s