Itinéraire : 5 semaines au Vietnam

Désireux de visiter de long en large un pays d’Asie sur 5 semaines, c’est en Avril 2018 que nous avons choisi le Vietnam, pour son climat propice en cette saison et son caractère historique.

Destination autant aventure que familiale, le Vietnam se prête parfaitement au road trip et au voyage en sac à dos. En train, en moto, en bus, en taxi, en bateau, il est facile de s’y déplacer et de se loger dans des auberges, hôtels ou Guest House très correctes.

En plus d’une nourriture délicieuse et variée (Oui parce que bon, le riz blanc ça va bien 5 minutes mais des légumes et des viandes SANS sauce, ni friture, c’est quand même mieux !), le Vietnam est un pays chargé d’histoire qui ne laisse pas indifférent. Ici, on n’y vient guère pour ses plages, qui ne sont pas paradisiaques du tout, mais plutôt pour sa culture, ses temples et ses paysages terrestres si caractéristiques et verdoyants.

 

VIETNAM MAP

 

Avec ses 1650 km de long, à vol d’oiseau, il faut, au minimum, un mois pour visiter activement le pays du Nord au Sud. Pour ne pas perdre de temps et maximiser nos visites en journée, nous nous sommes alors essentiellement déplacés en bus-couchette (sleeping bub) en soirée ou de nuit, aidés par des vietnamiens, toujours souriants (surtout lorsque l’on s’écarte des sentiers trop touristiques) qui sont toujours très serviables et accueillants.

HO CHI MINH – COURAMMENT APPELÉE SAIGON, UNE VILLE CHARGÉE D’HISTOIRE

Quand on arrive au Vietnam, on est d’abord scotché par le balai des motos dans les rues (plus de 40 millions !), puis on observe les gens et on s’imprègne de cette nouvelle culture.

La population vietnamienne a été touché par ce qui est l’un de plus gros scandale sanitaire de notre ère, la contamination chimique par l’agent orange (défoliant utilisé par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam). Ce puissant herbicide, destiné à détruire les forêts et cultures lors de la guerre, se retrouve encore aujourd’hui infiltré dans l’eau et les terres cultivables.  L’ingestion de ce poison, bien que nous soyons plus de 50 ans après la guerre, a contaminé toute la chaine alimentaire et a provoqué un grave impact sur la population, causant maladies, cancers et atroces malformations congénitales, qu’il est impossible de ne pas voir lorsqu’on se promène dans les rues.

Le Musée des vestiges de la guerre fait partie des visites incontournables du pays, qui permet de mieux le comprendre. Les vestiges des anciens bâtiments coloniaux tels que la Cathédrale ou la Poste Centrale sont aussi très caractéristiques du passage des Français et des Américains sur le territoire.

Saigon est aujourd’hui une ville moderne en pleine expansion. Hôtels, cafés, bars rooftop avec vue sur la rivière, lieux branchés et restaurants foisonnent. Ici, comme dans le reste du pays, la nourriture est délicieuse ! Rouleau de printemps, viande grillée, légumes vapeurs, riz frit… la cuisine vietnamienne, en plus d’être variée et équilibrée, est un grand régal pour les papilles ! Du petit boui-boui au grand restaurant, les mets vietnamiens, pleins de saveurs sont à tester et à découvrir sans modération à tous les coins de rue !

NOS 3 BELLES DECOUVERTES CULINAIRES A SAIGON : Bep Me In , Ngoc Chau Garden et Secret Garden

CAN TO ET LE DELTA DU MEKONG  

Après quelques jours à Ho Chi Minh, nous avons rejoint en bus-couchette le Delta du Mekong et plus précisément la ville de Cần Thơ. Choisissant un tour privé, assez bien ficelé par notre Guest House (recommandée par Le  Routard), nous avons ainsi pu découvrir la vie au rythme du fleuve.

Au programme : visite des marchés flottants, découverte d’une fabrique de pâte de riz, promenade dans un verger (poivre, jacquier, papaye, banane, citron, coriandre, citronnelle…) et déambulation dans des petits canaux du Mekong (verdoyants mais très pollués par le déversement des déchets des habitants vivant alentours…). Une belle mise en bouche de ce qu’est le rythme de vie des habitants de la région.

12059923_o

MUI NÉ, L’AGRÉABLE STATION BALNÉAIRE

Changement de décor ! Après la ville et l’arrière-pays, nous avion grandement envie d’un peu de détente et de baignade. Les plages du Vietnam ne sont pas paradisiaques, ni aménagées partout, mais quelques localités valent le détour, pour ceux qui recherchent un peu de farniente, à l’image de  Mũi Né, cette petite station balnéaire en pleine expansion, depuis le milieu des années 1990.
Mũi Né est populaire pour ses dunes de sable blanc et orangé, son village de pêcheurs , sa Rivière aux Fées, ses plages et ses vents propices à la pratique du kitesurf et de la planche à voile.
Sans charme particulier, cette localité séduit néanmoins par son ambiance détendue et festive, ou quelques bons restaurants, bars, boutiques et hôtels ont vu le jour, pour le plus grand plaisir des touristes.

NOS PETITS PLAISIRS ?

⌲ Prendre un petit déjeuner, chez Sandals at Mia Resort Nha Trang
⌲ Déambuler en moto le long du littoral et de ses dunes
⌲ Reprendre des forces, en goutant un bon sandwich, inspiration kebab, chez Sindbad
⌲ Déguster un homard frais sur la plage du port
⌲ Se détendre au coucher du soleil sur la terrasse surplombant le port du restaurant de Source Kiteboarding and Lodge (qui propose aussi de très jolies chambres)

29871713_570347390004165_540936497338329813_o

29749798_570347446670826_4722436109348185559_o

 

PHAN RANG : PARADIS DU KITESURF

Si beaucoup choisissent de visiter Đà Lạt, cette bourgade de montagne à l’architecture française, lors que leur itinéraire entre Ho chi Minh et Hoi An, nous, nous avons, pour notre part, choisi de longer la côte et c’est à Phan Rang que nous avons posé nos sacs. Cette localité, très peu touristique est connue essentiellement de ceux qui pratiquent le kitesurf. Les pieds dans l’eau, c’est alors chez Phi Kite school, que Rémi a pu profiter des bonnes conditions météo pour rider encore un peu le temps d’une petite semaine.

HOI AN ET LES ILES CHAM

Hoï An est une adorable cité sur les rives de la Thu Bon River. Ancienne ville marchande, aujourd’hui très touristique, elle n’en n’est pas moins affreusement charmante.
Avec sa vieille ville 100% piétonne et animée et ses petites ruelles aux mûrs teintés de jaune, qui s’illuminent chaque soir de 1001 lanternes, on ne peut que l’adorer !

Flâner sans ses ruelles, se faire faire des lunettes de vue, un sac et des chaussures sur mesure, se détendre sur la plage de An Bang, manger la meilleure pizza 4 fromages de tous les temps chez Casa Italia et déambuler en moto au milieu des rizières, nombreux sont les plaisirs abordables qui font de Hôi An sans aucun doute notre ville coup de cœur au Vietnam.

En plus de sa situation idéale entre rivière, rizière et mer, Hôi An est située à quelques heures de bateau de l’archipel des Iles Cham. Cette réserve reconnue par l’UNESCO, est composée d’une grande île principale et de plusieurs petites. Grâce à Cham Island Diving, nous avons ainsi pu profiter d’une excursion à la journée pour faire du snorkeling (l’eau étant trop trouble pour pouvoir plonger) et nous avons aussi pu dormir une nuit sur l’île, chez l’habitant, au cœur d’une population restreinte qui vit essentiellement de la pêche. Vous l’aurez compris, cette escapade sur les iles Cham, très dépaysante, au cœur de ces îles presque vierges, vaut vraiment le de détour, pour tous ceux qui désir d’immerger au cœur du Vietnam et de ses habitants.

30813852_573822369656667_4655350891440852858_o (1)Processed with VSCO with hb2 preset30051833_573822296323341_7728523414145157635_o30073055_573822366323334_3216507878265984868_o

HUẾ ET SA CITÉ IMPÉRIALE

Après avoir quitté la belle Hôi An, nous avons rejoint, de jour et en taxi, Huế, en empruntant la magnifique route qui les relie (itinéraire possible en moto également !).

Située au centre du Vietnam, Huế, qui s’étend au bord de la rivière des parfumes, était autrefois le centre administratif du Vietnam. Très connue et touristique, elle abrite les vestiges de sa cité impériale dans sa citadelle et de somptueux mausolées royaux, éparpillés dans la campagne alentour. En moto, il est facile de se déplacer d’un lieu à l’autre, pour découvrir les diverses architectures de ces tombeaux d’exceptions.

NOTRE MEILLEUR COUP DE FOOD :

Les Jardins de La Carambole

Pour une visite hors des sentiers battus et plus originale, le parc aquatique Hồ Thuỷ Tiên, abandonné depuis 2004 et l’endroit idéal où s’aventurer ! Toboggans délabrés, piscine verdâtres, aquarium cassés, murs tagués, végétations débordantes, ici la nature a allègrement repris ses droits, pour le plus grand plaisir de ses visiteurs intrépides.  Nous avons adoré nous y promener et découvrir ses bâtiments en décomposition.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

 

View this post on Instagram

EXPLORATION URBAIN. . ➳ Lorsque l'on visite un pays on s'imprégne de ses traditions, de sa culture, son histoire, sa gastronomie, ses paysages et son architecture. . Mais à l'image de notre visite au Parc Ho Thuy Tien, au Vietnam, les monuments célèbres et les lieux touristiques, cités dans les guides, ne sont pas les seuls à valoir le détour, AU CONTRAIRE ! . Près de Hué, on avait emmené Bibi au parc aquatique. Pas de bol pour lui, ce parc est désaffecté depuis depuis 2004. . Cette visite originale nous a tout aussi marquée et enchantée, SI CE N'EST PLUS, que la Cité Impériale, par son atmosphère un brain flippante où la nature a allègrement repris ses droits. . Et vous, avez vous déjà visité clandestinement des lieux abandonnés ? C'était où ? . #urbex #architecture #archilovers #vietnam #photooftheday #traveler #instatravel #vsco #latergram #travel #nature #tourism #tourist #explore #visit #familiytrip #family #trip #travelblogger #vscocam #love #instatraveling #gofurther #loveyourtimetogether #citytrip #instatravelling

A post shared by NOMADS | VANLIFE | FAMILYTRIPS (@montsetmerveilles) on

NINH BINH – OU LA BAIE D’HA LONG TERRESTRE

Ninh Binh est un bon point de chute pour visiter la Baie d’Ha Long terrestre. Au départ de cette ville, Tam Coc est le premier site touristique de la région. Depuis son embarcadère, une promenade en traditionnelle barque sur la rivière, au milieu des rizières et des subjuguant pains de sucres, est un incontournable.

Plus au nord, le Tour numéro 1, au départ de Trang An, passant sous 9 grottes au milieu des pains de sucres est tout aussi spectaculaire. Les paysages de ce tour sont grandioses !

Avec ces multiples paysages et visites, comme par la pagode de Bích Động, la vue depuis le mont Hang Múa, la réserve naturelle de Van Long… La région de Ninh Binh mérite vraiment que l’on s’y attarde plusieurs jours. Nous avons trouvé ces lieux d’une beauté exceptionnelle !  

 

 

View this post on Instagram

LE PETIT EXPLORATEUR. . ➳ Voyager avec un enfant n'est pas toujours facile. Il faut, au delà de ses propres envies de visites et de découvertes, l'aider à se sentir bien ou que l'on soit, pour qu'il puisse s'amuser lui aussi et trouver un intérêt au voyage. . Très touristique mais unique en son genre, le Tour #1, au depart de Trang An, en traditionnelle barque, passant sous 9 grottes au milieu des pains de sucres était exceptionnel ! . Bibi s'est amusé comme un fou sur cette barque. Et quel plaisir de le voir sourire devant ces splendides paysages ! . #amazing #antrang #ninhbinh #pagoda #tamcoc #bichdong #vietnam #temple #photooftheday #traveler #instatravel #vsco #latergram #travel #nature #tourism #tourist #explore #visit #familiytrip #family #trip #travelblogger #vscocam #love #montsetmerveilles #instatraveling #gofurther #loveyourtimetogether

A post shared by NOMADS | VANLIFE | FAMILYTRIPS (@montsetmerveilles) on

30420827_578377795867791_1042584096620992677_o

30171274_576604046045166_1901872330257078132_o

 

UNE CROISIERE DE 2 JOURS ET 1 NUIT EN JONQUE TRADITIONNELLE DANS LA BAIE D’HA LONG 

La Baie d’Ha Long est incontestablement le site touristique le plus connu du Vietnam. Et pour cause, avec ces 1 969 îles aux roches calcaires érodées, le site est impressionnant et d’une unique beauté.

Au départ de Cat Ba, après une belle traversée en ferry depuis Haiphong, c’est en jonque traditionnelle privée à voile que nous avons pris plaisir à découvrir (même par temps gris !) les différents gros pains de sucres, des baies de Lan Ha et Ha Long, sortis de nul par, et ses différentes grottes, au fil de l’eau.

Malgré les tarifs exorbitants pratiqués par les tour-opérateurs (nous avons d’ailleurs eu beaucoup de mal à trouver la croisière sur laquelle nous embraquerions), nous avons tout de même su profiter de chaque instant, face à de si beaux paysages naturels, d’autant plus qu’à cette saison et depuis Cat Ba, les touristes sont moins nombreux, ce qui nous aura permis de nous sentir vraiment privilégiés.

Grâce à un équipage insulaire qui connaissait très bien la baie, nous avons découvert le quotidien des locaux et de leurs habitations flottantes et avons passé un agréable moment sur notre jonque, en toute convivialité, dégustant à bord une excellente gastronomie à base de fruits de mer.

Seul bémol, et pas des moindre : les eaux polluées par les carburants et les plastiques en décomposition, dans ce site pourtant classé au patrimoine mondial de l’UNESCO…

30171522_578377759201128_7479709474001851804_o30167424_578377832534454_8420817826234837074_o

View this post on Instagram

LES COULEURS DE L' INDOCHINE. . ➳ Des tons rosés, verts et brouillardeux, c'est l'image que nous gardons de notre sejour au Vietnam. . Ici, les pieds en éventail sur notre jonque privée, un petit moment privilégié que nous ne sommes pas prêts d'oublier… . On vous prépare pour bientôt un petit récapitulatif de notre itinéraire de 5 semaines au Vietnam. . Un voyage qui se prête extrêmement bien au voyage en sac à dos en famille et que l'on vous recommande grandement ! . #halongbay #halong #catba #amazing #vietnam #photooftheday #traveler #instatravel #vsco #latergram #travel #nature #tourism #tourist #explore #visit #familiytrip #family #trip #travelblogger #vscocam #love #instatraveling #gofurther #loveyourtimetogether

A post shared by NOMADS | VANLIFE | FAMILYTRIPS (@montsetmerveilles) on

HA GIANG : 3 JOURS EN MOTO DANS LES MONTAGNES DU NORD

Au départ de la gare routière d’Hanoi, nous avons rejoint Hà Giang en bus de nuit.

Dénués de tourisme, Hà Giang et la région septentrionale du Vietnam font probablement parti des lieux les plus authentiques du pays. Cette province reculée, non loin de la frontière chinoise et nichée au cœur des montagnes, dispose de peu de routes accessibles aux voitures. Le meilleur moyen de locomotion est donc la moto qu’il est facile de louer pour plusieurs jours, le temps d’une boucle.

Pour notre part, nous avons logé et loué notre moto (Oui, oui, une pour trois…) dans l’auberge de jeunesse, KiKi’s House Hostel, chez qui nous avons également laissés nos sacs pour partir légers !

Au-delà d’Hà Giang, les route sont sinueuses et parfois vertigineuses. Les habitants, appartenant tous à des ethnies minoritaires, peuplent ces vallées et exploitent les versant abruptes des montagnes pour cultiver en terrasse, laissant place alors à des paysages fascinants. Leur gentillesse et leur authenticité sont ici sans pareil. Loin des structures touristiques, cette boucle en moto au cœur des montagnes du nord a été pour nous une aventure fastueuse et est selon nous à ne surtout pas louper !

NOTRE PARCOURS :

Jour 1 : Hà Giang – Quan Ba (65 km / 2h00)

Jour 2 : Quan Ba – Yen Minh – Méo Vac (114 km / 4h00)

Jour 3 : Yen Minh – Dong Van – Duong Thuong – Hà Giang (200km / 6h00)

Processed with VSCO with hb2 preset32239747_585727361799501_7338780751472623616_o

SAPA ET SES RIZIERES EN TERRASSE

Après 7 heures de bus local reliant Hà Giang à la province de Lào Cai nous arrivons enfin à Sapa. Sapa, c’est un peu le Chamonix vietnamien !  Ici, les hôtels de luxe poussent à vue d’œil et les restaurants, aux gouts très européen, font le bonheur d’une multitude de touristes, venus du monde entier pour contempler les rizières en terrasses (Attention ! En Avril les rizières sont brunes et remplies d’eau), qui dévalent les pentes, ou faire un trek dans les montagnes à la rencontre des ethnies minoritaires.

Nichée à 1500 mètres d’altitude, Sapa, ou plutôt ses alentours, disposent de paysages grandioses. A l’écart de la ville, et du tourisme de masse, il est possible de s’aventurer à pied ou en moto dans des villages plus reculés pour rencontrer les habitants de ces montagnes.

En effet, ici vivent 5 minorités ethniques : Hmong, Dao, Tay, Giay et XaPho, dont la plupart portent encore leurs costumes traditionnels très colorés et ont conservé leur mode de vie ancestral.

A la différence des montagnes reculées d’Hà Giang, ici, les habitants de ses villages ne sont jamais loin pour sauter sur le premier touriste pour lui vendre différents produits (sacs, bracelets, écharpes, porte-monnaie…) en échange de quelque Dongs.

Nous avons apprécié notre découverte de Sapa (2 jours sur place ont été amplement suffisent), mais comme nous le présentions, cette région beaucoup trop touristique perd, malheureusement, peu à peu de son charme. Sortir des sentiers battus et des traditionnels circuits touristiques devient alors une priorité pour ceux qui souhaite un peu plus de calme et d’authenticité

HANOÏ ET SA VIEILLE VILLE

Hanoï est une ville charmante et fascinante au centre-ville historique bouillonnant. Construite sur la rive droite du fleuve Rouge, cette importante ville est la capitale du Vietnam, célèbre pour son architecture et la richesse de sa culture. A la différence de Saigon, Hanoï est plus ancienne et donc plus traditionnelle.

Après plusieurs jours au calme dans les montagnes, c’est ici que nous avons choisi de passer nos 2 derniers jours avant d’achever notre périple de 5 semaines.

Hanoï est pleine de surprises. Son vieux centre historique est caractérisé par l’étroitesse de ses rues où les commerces sont regroupés par profession.

De nombreux monuments et lieux sont à visiter tels que la cathédrale Saint-Joseph, le Temple de la littérature, le lac de l’Epée, le Temple Ngoc Son, le pont du Soleil Levant, le mausolée d’Ho Chi Minh, le pont Long Bien ou encore la voie ferrée qui traverse la ville au milieu des habitations.

Nous avons adoré nous promener dans le vieux quartier d’Hanoï, gouter une dernière fois au mets vietnamiens dans la rue ou dans les multiples restaurants et bar du quartier et apprécié son grand marché nocturne qui se tient tous les weekends. Hanoï est une ville pleine de culture très agréable à découvrir.

 

Partis à la rencontre des populations, depuis le début de notre voyage, nous avons été sensibles aux traitements infligés à chacun des peuples que nous avons croisés (Maoris en Nouvelle-Zélande, Kanaks en Nouvelle-Calédonie et Aborigènes en Australie), lors des colonisations et des guerres.
Chargé d’histoire, le Vietnam est sans nul doute l’un des pays les plus touchant que nous ayons traversé et dans lequel, une fois sortis des sentiers battus et des hauts lieux touristique, on retrouve le charme et l’authenticité d’un peuple souriant et très accueillant.

Un commentaire sur “Itinéraire : 5 semaines au Vietnam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.