De Boston à Portland : Itinéraire de 4 jours depuis Montréal sur la côte de Nouvelle-Angleterre

Au départ de Montréal, il n’est pas nécéssaire de faire beaucoup de route pour être dépaysé  ! La preuve, la frontière la plus proche vers les États-Unis est à moins d’une heure de route. 

À l’occasion du long weekend de Pâques, nous avons choisi de fouler le sol des États-Unis pour la première fois ! Sortant tout juste d’un long hiver et désireux de changer radicalement de décor nous avons alors rejoint la côte Est pour profiter de l’océan et nous donner l’impression d’un vrai petit air de vacances en plein mois d’Avril.

Non, il n’y a pas que New York au Nord Est des États-Unis ! Des lacs du Vermont à l’historique Massachusetts, en passant par les White Mountains du New Hampshire et les paysages brumeux et pittoresques du Maine, nous avons passé 4 jours à la découverte de la côte Atlantique de Nouvelle-Angleterre, aux paysages aussi variés qu’inattendus. Retour sur notre itinéraire, jour par jour. 

DE BOSTON À PORTLAND

VENDREDI 

08h00 

Non véhiculés, on débute notre périple en allant récupérer une voiture de location chez Discount (Le concessionnaire le plus proche de chez nous, qui est surtout très compétitif !) On embarque, grâce au choix du gérant, à bord d’une Jeep Sahara, que nous avons le luxe de pouvoir choisir pour être à l’aise et on fonce retrouver deux co-voitureurs, qui partagent le trajet avec nous. (C’est économique et écologique !)

10h00

En passant par le Sud de Montréal, la frontière des États Unis n’est qu’à une heure de route. Pour ne pas avoir à attendre trop longtemps à la douane nous choisissons de passer par une petite frontière. BINGO ! Nous sommes les seuls et tout s’enchaine très vite. Après quelques questions, nous descendons du véhicule pour remplir notre ESTA, qui sera valable pour 3 mois. Habitués à l’ouverture des frontières européennes, les douaniers, très sympathiques, nous font clairement sentir que nous entrons dans un nouveau pays. A peine quelques mètres plus loin, on aperçoit déjà des drapeaux américains hissés sur leurs mâts devant chaque maison. Pas de doute, nous sommes bien aux États-Unis !

12h30

Après 3h30 de route, nous décidons de marquer un arrêt dans le joli village de Woodstock le temps de la pause déjeuner. (Non, ce n’est pas le Woodstock du festival, le vrai se trouve dans l’état de New York…) Woodstock est un petit village typique du Vermont, à l’architecture américaine du XIXe siècle. Cette petite localité aux belles maisons en bois est idéale pour une halte en cours de route, d’autant plus que la voie rapide reliant Montréal à Boston n’offre aucun paysage particulier.

16h00

Nous arrivons à Boston sous le soleil et avec des températures estivales. On sent tout de suite que la nature est beaucoup plus en avance qu’à Montréal ! Nous rejoignons notre logement à Swampscott, au bord de l’océan, au nord de la ville, avant de partir à la découverte du centre ville de Boston de nuit. Nous arpentons les quartiers du North End et du Downtown avant de nous arrêter dans un des nombreux restaurants italien de la très animée « Petite Italie ».

SAMEDI

10h00

Le temps est maussade mais il fait relativement chaud. Pour débuter cette journée à Boston, direction le campus de la prestigieuse université d’Harvard dans le quartier  de Cambridge. Ce quartier ressemble à un petit village. Le campus est  immense et très agréable, on aurait presque envie de redevenir étudiants !

Sans titre - 1

12h00

Nous rejoignons le centre ville en voiture. Par chance nous trouvons un parking à seulement 14$ les 12h le weekend et nous garons notre voiture en plein centre du quartier de Black Bay, près de la bibliothèque. Depuis là, nous décidons d’arpenter la rue de Commonwealth Avenue, où les magnolias sont en fleurs. Nous traversons ensuite le Parc Boston Common et le quartier de Bacon Hill, puis nous attaquons le Freedom Trail, un circuit d’environs 4 kilomètres, qui permet de découvrir les principaux monuments historiques et les hauts-lieux de la ville.  

IMG_20190424_171752_783
Boston Public Library

Sans titre - 2

14h00

Pour se reposer un peu, on s’arrête le temps de la pause déjeuner au Quincy Market, le temple de la nourriture. On y déguste un très bon Lobster Roll (sandwich au homard) et une succulente Clams Chowder dans LE SEUL stand qui fait l’effort de fournir plateau, assiettes et couverts en matière recyclables. On est abasourdis par le nombre de barquettes en polystyrène et de couverts en plastique, à usage unique, donnés à la minute aux nombreux touristes, venus ici pour goûter ces deux fameux mets. C’est révoltant !

On termine sur une note sucrée par un délicieux pouding a la banane de chez Magnolia Bakery que l’on déguste sur les marche du Quincy Market tout en écoutant un musicien de rue, puis, on reprend notre marche jusqu’à l’USS Constitution, de l’autre côté de la baie.

18h00

Avant d’achever notre long circuit à travers la ville, on s’arrête prendre une bière dans la jolie Marshall Street, cette jolie ruelle aux allures du quartier de  Temple Bar, à Dublin, et on termine avec une bonne pizza de chez Picco, dans le quartier Black Bay, recommandé par Mathilde.

 

DIMANCHE

10h00 

Nous quittons notre logement à Swampscott situé dans un quartier résidentiel très calme. Ici les maisons sont immenses, toutes en bardage de bois blanc et généralement montées sur 3 étages ! Nous rejoignons à quelques kilomètres de là, Salem. Ville très connue pour le procès des sorcières en 1692, elle joue aujourd’hui beaucoup sur ce triste événement pour développer son attrait touristique (musées, boutiques, voyantes…) Paraît-il qu’il peut y avoir jusqu’à 200 000 visiteurs à la période d’Halloween ! Nous faisons un tour rapide dans le centre ville et nous visitons le Salem Witch Trials Memorial. Rassasiés d’histoire et d’épouvante, nous reprenons notre itinéraire en direction du nord.

11h30

Portsmouth à la frontière entre le New Hampshire et le Maine est notre première étape. Cette ville portuaire est très animée. L’état du Maine est comme nous nous l’étions imaginé: brumeux. On peine à percevoir le rivage. Seul le bruit des vagues, les embruns de l’océan et le chant des mouettes nous font sentir que nous sommes au bord de l’eau.

Nous nous arrêtons pour le lunch dans un restaurant  à fruits de mer, type diner : le Lobster Cove qui offre par temps dégagé une très belle vue sur l’océan. Le homard frais est très bon. Le gratin de homard est délicieux. Le lieu, comme le repas y sont très… « américains ». Nous nous sentons complètement dépaysés.

À quelques encablures se trouve le phare de Cape Neddick. Niché sur une petite île, il est à peine perceptible lorsque nous nous y rendons tant la brume est épaisse. On ne s’attarde pas et nous faisons une halte à Ogunquit ville balnéaire prisée des Québécois, pour mettre les pieds dans l’eau. Aux vues du temps, on décide de ne finalement pas continuer jusqu’à Kennebunkport (Où se trouve la résidence de la famille Bush…), et l’on file tout droit jusqu’à Portland. La côte entre Boston est Portland semble très animée et très agréable à visiter en période estivale.

 

19h00

Après avoir flâner sur le vieux port, on s’installe dans le joli et très chaleureux restaurant Flatbread, qui propose des gigantesques pizzas cuites au feu de bois et des bières locales délicieuses dans un décor réconfortant et très sympathique.

 

LUNDI

10h00

Avec un temps sec mais toujours aussi brumeux, nous nous rendons au Cape Élisabeth admirer le phare de Portland, situé dans le parc de Fort Williams. 

Phare PortlandCape Élisabeth

13h00

Après quelques pas dans le centre-ville et la visite du marché aux poissons, nous sentons d’appétit venir à grand pas et nous décidons d’entrer chez Becky’s, un diner typiquement américain ! On partage une belle assiette Fish’n’Chips de poisson, Saint-Jacques, moules et crevettes frites, accompagnées d’une salade de crabe. Les produits sont tous très frais et proviennent du marché.

On termine enfin, sur une douceur sucrée, chez The Holy Donuts, pour un donut coloré, très goûteux et surtout fait à base de produits naturels. On se régale !

 

17h00

Nous reprenons la route un peu tard, (mais le ventre bien rempli !) en direction Montréal, en empruntant la superbe route, qui traverse les White Mountains de l’État du New Hampshire. Après l’architecture historique de Boston et la côte mystérieuse du Maine, c’est un tout autre paysage qui s’offre à nous. Rivière tumultueuse, grands lacs et montagnes aux sommets encore enneigés, qui bordent cet itinéraire, nous dépaysent une nouvelle fois et nous donnesnt d’autre ides d’escapade.

Mount Washington Resort
Mount Washington Resort

C’est sûr, nous reviendrons bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.