Être français et vivre sur le Plateau-Mont-Royal

« Vous êtes français, DONC vous habitez sur le Plateau ? », « Quel est l’intérêt de quitter la France, si c’est pour habiter dans un quartier entouré de français ? », « Encore des maudis français sur le Plateau ! », « Le Plateau, c’est vraiment un quartier trop cher ! »

Ces questions et réflexions, on les a souvent entendus et elles nous ont beaucoup fait sourire. En effet, les nouveaux arrivants français qui choisissent d’habiter là sont souvent pointés du doigts et contribuent, malgré eux, à la réputation de cet  arrondissement, décrit comme étant un « quartier français ».

Que ce soit les québécois qui pensent que se sont à cause des français que les loyers augmentent ou les français qui vivent dans les arrondissements voisins qui, un brin chauvins, se rassurent en se disant qu’eux au moins payent leur loyer moins cher, il y a toujours quelqu’un pour dévalorisé ce choix d’habitation. « Trop cher et trop peuplé », il y ceux qui l’aiment et ceux qui le détestent. Ceux qui le blâment et ceux qui rêvent secrètement de s’y installer. 

Alors que nous y avons vécu 9 mois (sans le faire exprès !), on vous dit tout, sur ce que cet arrondissement, haut en couleur, a à offrir et ce qu’il a de si attachant.le plateau mont royal blog monts et merveilles hortense

Desservi par 3 stations de métro, sur la fameuse ligne orange : Sherbrooke, Mont-Royal et Laurier, par de nombreux bus, et de nombreuses pistes cyclables, le Plateau est un arrondissement central de l’île de Montréal, composé de 6 quartiers : Milton-Parc, Saint-Louis, Parc-Lafontaine, Mile End, Parc-Laurier et Lorimier.

Proche de tout, facilement accessible en voiture par la rue Saint Denis et l’Avenue Papineau, qui en sont de grands axes routiers de la ville, sa qualité de vie, son attrait touristique, sa localisation, sa richesse de cafés/bars/restos, la qualité de ses écoles et la proximité des commerces, en font un arrondissement majeur de la vie montréalaise.

 

UNE QUALITÉ DE VIE EXCEPTIONNELLE ET UN CACHET SANS PAREIL

Le Plateau-Mont-Royal bénéficie d’une qualité de vie exceptionnelle (et tous les citadins à travers le monde ne dirons pas le contraire !). Ici, les étudiants fougueux, les jeunes familles et les couples, se côtoient avec respect et bienveillance. La vie de quartier y est chaleureuse, conviviale, sécuritaire et fièrement tournée vers le développement durable (Et ça fait du bien au moral de voir des ruelles vertes et des des zones de nature à coté de chez soi !).

Le quartier accorde en effet une place de choix aux espaces verts. Les parcs (Mont Royal, Lafontaine, Laurier…) sont investis en toute saison, que ce soit en hiver par les patineurs et les joueurs de hockey, ou en été par ceux qui aiment lire allongé dans l’herbe, faire des barbecues en famille ou entre amis, danser au son des tam-tam, jouer avec les guerriers de la montagne, aller à la piscine gratuitement ou encore jouer au baseball ou au Mollky.

plateau-mont-royal-monts-et-merveilles-hortense.png.jpg

Avenue Fairmount

 

L’architecture de ses bâtiments et ses escaliers en colimaçon font partie intégrante de son charme et de son identité. Les façades colorées de la rue Drolet ou de l’avenue Duluth, le charme du Mile-end, les murales à chaque coin de rue et les maisons victoriennes du Square Saint Louis… autant d’attraits qui attirent aussi bien les touristes, que les résidents, qui aiment se perdre dans ses rues en toutes saisons.

 

plateau mont royal hortense monts et merveilles

 

UNE RICHESSE CULTURELLE ET CRÉATIVE

Sur le Plateau, l’offre culturelle est très riche et divertissante. L‘art et la créativité sont partout, jusque dans les rues. On aime par exemple ses événements de grande envergure, à l’image du Festival MURAL, qui modifie chaque année les murs de l’arrondissement ou encore son ambiance joviale, lorsque vient le temps des fêtes (♡ La marche de Noël aux flambeaux). On aime y flâner, participer à ses braderies et entrer dans ses librairies accueillantes. On aime aussi regarder ses habitants déambuler dans les rues et voir le balais des cyclistes durant les beaux jours. Tout est à porté de main et tout peut se faire à pied.

 

plateau-mont-royal-monts-et-merveilles-hortense.png2-01-e1570823330333.jpg

Festival Juste pour rire

 

UN QUARTIER VIVANT ET VIBRANT

C’est proche du segment de rue du boulevard Saint-Laurent que l’on retrouve les meilleurs cafés/bars/resto de la ville et les adresses préférés des noctambules. Le Plateau est l’arrondissement qui a la plus forte densité de population de la ville (pas étonnant que la concentration de français y soit alors plus important qu’ailleurs !). C’est un quartier branché, effervescent, stimulant. On comprend pourquoi les jeunes français l’aiment autant ! C’est une place de choix pour ceux qui aiment l’action. (Et puis puisque les expats et PVTistes français, ne sont là que pour une coutre durée et qu’ils se lient plus facilement d’amitié avec leur semblables, tant qu’à faire, autant habiter là où l’on ils sont sûr de faire de chouettes rencontres, non ?).

 

LA VIE SUR LE PLATEAU

Fief des bobos — hipsters, on aime y retrouver un certain « art de vivre à la française » avec notamment des boulangeries alléchantes, de belles boucheries (même si la viande y est toute déjà emballée…), des petits marchés de trottoirs en été, des glaciers artisanaux, devant lesquels on peut lécher sa crème glacée sur un banc, ainsi que de nombreuses adresses où l’on mange divinement bien.

Nos cours de ♡ : L’ambiance tamisée de la Buvette chez Simone, la viande fumée de chez Schwartz’s, les Gnocchis à 5$ de Drogheria Fine, les bagles de Fairmount Bagel et de St-Viateur, le bar dansant La Rockette, la fondue de la Raclette, les crèmes glacées de Bilboquet et de chez Bo-Bec, India Rosa : l’indien moderne, la brasserie Dieu du ciel, le petit sandwich de Wilensky, les délicieux sushis de Tri Express, les assiettes à partager de Maison Publique et du Chien fumant, la Sherbière du Siboire, le sandwich de glace entrelacée entre deux biscuits à la mélasse de Confetti, le petit comptoir typique de Patati Patata, la boulangerie libanaise et prêt-à-manger Trip de Bouffe, les amandines du dimanche matin de la boulangerie Le Fromentier, les poutines de la Banquise et de Chez Claudette, le poulet rôti de Ma poule mouillée, les concerts au Quais des brumes… et tellement plus encore !

Ce quartier ne manque de rien. On peut faire ses courses dans de nombreux supermarchés, épiceries, boutiques naturelles, dépanneurs et fruiteries (et♡ on court faire des économies chez Segal, l’épicerie pas chère !). On peut acheter ses vêtements vintage d’occasion, à bons prix, dans les friperies de l’avenue Mont-Royal ou celles du Boulevard Saint-Laurent (♡ Eva B, Friperie Entrepot…) et on peut facilement meubler son appartement dans les boutiques de charité (♡ Le Chaînon, notre préférée pour les meubles et les vêtements Guess à 8$) ou en chinant des meubles dans les rues.

Impression

 

UN ARRONDISSEMENT AUX LOYERS TROP ÉLEVÉS ?

Pour faire taire les mauvaises langues, le Plateau n’est pas nécessairement l’arrondissement aux loyers les plus élevés. Certes, les quartiers se sont « embourgeoisés » depuis les années 80 et sont aujourd’hui des lieux de résidence prisés par une majorité de gens aisés, mais, de manière générale, les loyers à Montréal sont très inégaux et ce qu’importe le quartier (on le voit très clairement sur Kijiji et sur les groupes Facebook).   

Pour notre part, arrivés à Montréal en plein mois d’octobre, nous nous sommes installés rapidement, dans le seul appartement correct que nous avions trouvé et aussi, dans celui, qui compte tenu de sa localisation, était le « moins cher ». Etant un couple avec un enfant, nous avons emménagé dans un grand 5 1/2, fraichement rénové, très lumineux, au 3ème étage d’un triplex, semi-meublé (laveuse, sécheuse, frigo, poêle et lave-vaisselle), avec 2 balcons, annoncé 1300$ et négocié à 1000$/mois, sur la rue Marquette, dans le « Petit Laurier ».

Nous avions aussi le choix, à cette période de l’année, entre un 4 1/2 électro inclus, métro Préfontaine à 1200$/mois, un 5 1/2, métro Pie IX, électro inclus à 1295$/mois, ou encore un 5 1/2, délabré, à Verdun, rien d’inclus, à 900$. Notre choix à été très vite fait !

appartement montreal1 an pvt

la rue marquette monts et merveilles blog hortense

View this post on Instagram

EMMÉNAGER SANS SE RUINER. . Si y a bien quelque chose qu'on a apprécié à notre arrivée à #montreal c'est pouvoir meubler notre appartement pour TROIS FOIS RIEN ! . Après un bref passage chez @ikeacanada pour acheter quelques indispensables (matelas et batterie de cuisine) nous avons entièrement meublé notre appartement avec des éléments et MEUBLES DE RECUPERATION trouvés dans les rues, dans les magasins de charité @lechainonmtl @renaissancequebec @boutiquelespetitsfreres et sur Internet @kijijicanada ! . Sachant que nous ne resterons que peu de temps à #Montréal nous sommes fiers d'avoir réussi à faire de notre nouveau lieu de vie un endroit simple et cosy, tout en maîtrisant notre impact environnemental 👍 #surconsommation #surproduction . #zerodéchets #zérogaspillage #mtl #pvtcanada #pvt #homedecor #home #deco #interiordesign #leplateau #lesfrancaisvoyagent #vscocam #familiytrip #kitchen #whereisbrian #food #foodpic #thekitchn #leparfaitfr #marmiton

A post shared by Hortense ♡ Rémi & Bibi (8ans) (@montsetmerveilles) on

Sans le vouloir, nous venions de contribué au cliché des français qui vivent sur le Plateau. Mais qu’importe. Si on y réfléchit à deux fois, à quoi ressemblerait Chinatown sans population asiatique ou la Petite Italie sans vrais habitants et commerçants italiens ?

Le Plateau, nous l’avons adoré et il faut bien avouer que nous en sommes très peu sortis tant nous avions tout à proximité. Sachant que nous n’étions là que pour une courte durée, nous sommes heureux d’avoir habité au coeur de cet arrondissement, aux quartiers perpétuellement en mouvement, ou règne sécurité, verdure et chaleur humaine. En été, les arbres apportent de l’ombre dans toutes les rues, l’odeur des  barbecues embaument les parcs, les oiseaux gazouilles aux fenêtres et quelques marmottes élisent résidence dans les jardins voisins. Ici pas de buildings, on s’y sent comme dans un petit village, dans une faune humaine de pourtant plus 100 000 habitants. 

Le Plateau n’est pas le meilleur arrondissement où vivre à Montréal. Il convient à chacun de choisir le quartier qui correspond le mieux à son mode de vie : plus familial, plus résidentiel, plus condo-salle de sport-piscine, plus multiculturel, plus central, plus historique… En tout cas nous, nous il nous a conquis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.